Le Monastere | Qui Nous Sommes
15693
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15693,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
 

Qui Nous Sommes

Le Monastère, situé sur une colline surplombant la vallée centrale de San José, est une combinaison de réflexion sereine et de festivité, un mélange expert qui ravit le palais et comble toutes les attentes pour une soirée exceptionnelle.

Le restaurant possède une grande notoriété et une histoire éclectique. Au début du siècle passé, la maison et la chapelle appartenaient à une famille bourgeoise avant d’être converties en Monastère par des religieux de dénomination inconnue. La demeure, abandonnée ensuite durant 20 ans fut restaurée en 1995 et de ses ruines est né un des restaurants les plus cotisés d’Amérique Centrale.

La clientèle peut jouir d’une vue de 270 degrés s’étendant de la Vallée Centrale au Golfe de Nicoya. L’intérieur du restaurant est décoré dans la tradition européenne, magnifiques statues de marbre, meubles d’antiquité et photographies qui relatent son histoire.

Les notes romantiques d’un piano à queue flottent dans les différents salons illuminés par le scintillement des lumières de la ville. Une délicieuse cuisine française et internationale est servie par des moines vêtus de soutanes du style 19ème siècle.

Dans la chapelle rénovée mais qui conserve ses fresques originales, les connaisseurs sont invités à écouter des chants grégoriens et de la musique classique.

Dans la sélection d’entrées, les clients trouveront des classiques tels que le camembert doré sauce aux mûres, les escargots de Bourgogne beurre à l’ail, la salade césar ou encore la soupe à l’oignon.

Le Monastère est ouvert du lundi au jeudi de 6:30 P.M à 11:00 P.M. et les vendredis et samedis, de 6:30 P.M. à minuit pour le restaurant et jusqu’à 2 heures du matin à la Cave.
Les réservations sont recommandées et une tenue correcte est exigée.

Parmi les recommandations du chef le chevreuil flambé au porto, le magret de canard à l’orange et filet de bar à l’estragon ainsi qu’un grand choix de plats incluant des fruits et légumes locaux qui apportent une touche tropicale à la cuisine traditionnelle.

Une farandole de succulents desserts mettra au défit les meilleures résolutions : crème brûlée, crêpe Suzette, tarte Tatin, cerises noires flambées et glace vanille, mousse au chocolat, soufflé à l’orange et au Cointreau, poire au vin et bien d’autres tentations…

Le Monastère possède la carte de vins la plus ample du pays avec plus de 300 options; une grande variété de vins français, chiliens, argentins, espagnol, italiens, californiens, australiens et aussi d’Afrique du sud. Le Maitre d’hôtel sera heureux de recommander le parfait complément à votre diner.

Au sous-sol, une taverne rustique de modèle médiéval « la Cave » permet de découvrir l’aspect plus ludique du Monastère. Un bar accueillant et de la musique « en vivo » les vendredis et samedis. L’espace est restreint mais connu et apprécié pour son ambiance très animée où les clients dansent avec les lumières de la Vallée Centrale à leurs pieds.

Vous y goûterez les « tapas » de Claudio, des petits mets appelés ainsi en honneur du fantôme résident et serez enivré par sa longue liste de cocktails…